prières


 

À propos de sainte Anne

Les origines

citta del vaticano Quadro del Franchi nella chiesa di SAnnaLe 12 septembre 1848, le curé Paul-Loup Archambeault, place la jeune communauté sous le vocable de Filles de Notre-Dame-de-Bonsecours et de Sainte-Anne.

Le 8 septembre 1950, au soir de la première profession religieuse, Mgr Bourget stipule que le nom officiel de la nouvelle Congrégation sera celui de Filles de Sainte-Anne rendant ainsi hommage à l’éducatrice de Marie, la bonne sainte Anne, dont le culte est très répandu dans les populations canadiennes.

Le 10 mai 1884 le décret d’approbation romaine déclare que la communauté portera désormais le nom de Sœurs de Sainte-Anne.

Depuis les origines la fête de sainte Anne est la fête patronale de la congrégation. Elle donne lieu à de grands rassemblements partout où se trouvent des Sœurs de Sainte-Anne.

Une tradition qui nous est chère, la neuvaine à sainte Anne

     La dévotion à sainte Anne, notre patronne s’est développée au fil des ans. La brochure Prières des Sœurs de Sainte-Anne comporte quelques prières à sainte Anne dont la traditionnelle neuvaine préparatoire à la fête du 26 juillet. Chaque jour la Bonne sainte Anne y est invoquée sous un aspect spécifique qui permet d’ouvrir notre prière aux dimensions du monde. En voici quelques exemples…

Sous le vocable de mère de Marie :
Nous te confions toutes les mères du monde, en particulier les mamans d’enfants malades, handicapés, les jeunes femmes enceintes, les mères célibataires, toutes les femmes qui se trouvent dans des situations difficiles…

Sous le vocable de grand-mère de Jésus :
Nous te confions toutes les grands-mères du monde, surtout celles qui souffrent de solitude et de pauvreté. Nous te recommandons tous les couples âgés, qu’ils soient les modèles et l’inspiration de leurs petits-enfants…

Sous le vocable d’épouse de saint Joachim :
Nous te confions toutes les épouses du monde, surtout les veuves et les femmes seules, abandonnées, malheureuses ou incomprises…

Sous le vocable d’éducatrice de Marie :
Nous te confions aujourd’hui tous les éducateurs et éducatrices du monde, les jeunes, les agents de pastorale, les missionnaires, toutes les personnes qui essaient de faire grandir la vie autour d’elles. Nous te prions spécialement pour nos anciens et nos anciennes élèves, nos collègues, nos employé (es) ...

Sous le vocable de secours des malades et des affligés :
Nous te confions aujourd’hui tous les malades et les affligés du monde, surtout ceux qui sont privés de soins, d’affection et d’espérance. Nous te recommandons les malades de notre Congrégation, de nos familles, de notre entourage, et les personnes qui les assistent : infirmières, médecins, tous les préposés à la santé.

 

 

 

Accueil de la section • À propos de sainte Anne • spiritualité version allongée
 

 

©juin 2014
www.ssacong.org
Congrégation des Soeurs de Sainte-Anne