bout
   
   
         





prières


 

Dans la phalange des mises à la marge

Une femme parmi les humbles... Une femme de parti pris pour le droit à l'instruction. Une femme de la résistance! En Esther Blondin, les femmes d'aujourd'hui saluent une femme de parole et de cohérence capable d'exprimer et d'assumer ses choix jusqu'au bout. Une femme qui a toujours maintenu sa parole libre devant toute autorité ne se soumettant jamais servilement. Une femme dont l'histoire vit et survit à travers des générations de femmes québécoises engagées dans le devenir de la société québécoise. Une femme comme nous issue de race forte et de source féconde.

     Esther Blondin portait les mêmes préoccupations que bien des femmes ou des organismes communautaires d'aujourd'hui. Les efforts consacrés à l'économie sociale ne font-ils pas écho aux intuitions prophétiques des femmes du XIXe siècle qui ont relevé avec tant de courage et d'audace les défis sociaux du Québec de leur siècle?

Prière

médaille    Dans tes méditations, tu as souvent rappelé à tes filles la mystique de l'arbre. « Plus un arbre enfonce ses racines dans le sol, plus il a de chance de grandir, de s'élever dans l'air et de porter des fruits. » Les femmes d'aujourd'hui vivent de cette spiritualité. Croire en la semence. Arroser les jeunes pousses. Espérer envers et contre vents et marées que la vie finira par triompher. Comme toi, attentives aux besoins des exclus et, à l'instar des femmes d'hier, solidaires des aspirations de leur peuple, les Québécoises se tiennent « debouttes », dignes et inventives pour le respect des droits et des libertés. Merci à toi, Esther Blondin, et à tes consoeurs du XIXe siècle qui ont donné aux femmes d'aujourd'hui l'accès à la connaissance et ouvert des voies à l'engagement pour développer une société plus juste.

 

 

 



 

   

 

© Septembre 2006
www.ssacong.org
Congrégation des Soeurs de Sainte-Anne